Aller au contenu
Home » Un message d’Israël au monde.

Un message d’Israël au monde.

Yoni Barak

8 juillet 2014

Salut le monde, quoi de neuf ?

Oui, c’est encore nous… le peuple d’Israël.

Le pays est si petit qu’on ne peut même pas écrire son nom sur le globe parce qu’il ne rentre pas, et il faut en écrire une partie sur la mer et une partie sur un pays voisin.

Le seul pays que possède le peuple juif, où il parle sa langue, vit sa vie et essaie de faire en sorte qu’un holocauste comme celui qui lui est arrivé il y a 60 ans ne se reproduise plus…

Le pays qui a apporté son capital humain, ses capacités technologiques et son innovation, au cours de ses 60 années d’existence, a apporté une formidable contribution à l’humanité.

Nous avons une petite demande pour vous.

Non non, ne vous emballez pas, vous êtes occupé et préoccupé par le réchauffement climatique, la crise énergétique mondiale et la situation économique, nous comprenons. Nous ne prendrons pas beaucoup de votre temps.

Aussi, comment le dit-on ? Nous n’avons pas beaucoup de demandes de votre part. Une seule de ces pizzas. Une petite demande.

Dans les jours à venir, les Forces de défense israéliennes vont (espérons-le) mener une opération puissante et douloureuse dans une zone d’où sont tirés des terroristes (que vous avez vous-même définie comme telle, cher monde), afin de rétablir la paix parmi les habitants de Israël.

Les gens quitteront leur emploi, les familles annuleront leurs vacances d’été et l’effort se concentrera sur la riposte à ces malfaiteurs pour qui un tank et une école sont des objectifs d’égale importance. pour qui les enfants sont un refuge convenable et justifié.

Pour vous, tirer des missiles “stupides” dans des zones densément peuplées est une manière “légitime” de manifester.

Non non, nous n’avons pas besoin d’aide avec les soldats… Absolument pas cher monde.

Nous avons nos soldats. Ils sont compétents et motivés. Faites-nous confiance, ce sont les meilleurs au monde. Le meilleur investissement de ce pays.

Nous ne voulons pas non plus d’armes. Nous le développons nous-mêmes et investissons des milliards par an dans les technologies afin que les enfants et les innocents ne soient pas blessés. Nous avons atteint de très bons points de contre-mesures, de partout vous venez apprendre de nous comment mener correctement une guerre asymétrique.

Nous n’avons pas non plus besoin que vous nous souteniez avec des mots, si c’est trop dur pour vous. Ça pourrait être sympa, mais quand même… tu dépends du pétrole arabe, et on comprend que tu ne veuilles pas ennuyer les gars avec la casquette sur la tête et les mains sur le shivar.

Après tout, on sait comment cela fait monter le prix du baril de pétrole.

Nous ne demandons qu’une chose.

ne dérange pas

Aucun pays ne permettra que ses centres de population soient bombardés et tirés jour et nuit par des missiles, certainement pas un pays comme le nôtre, qui a la taille générale du New Jersey.

Aucun pays ne fera preuve de tolérance comme nous le faisons, lorsque ses citoyens de tous âges deviennent la cible à long terme d’une organisation terroriste religieuse extrémiste qui refuse de la reconnaître.

Nous étions assez calmes, et le silence tonitruant a été remplacé par les échos des explosions.

Vous savez, cher monde, votre silence sur des questions telles que le massacre en Syrie, la violation des droits de l’homme en Chine, la disparition des minorités et des personnes LGBT en Russie crie tout simplement.

Mais pour une raison quelconque, lorsqu’il s’agit du seul pays qui se situe entre le terrorisme meurtrier sans frontières et l’Occident, vous avez soudainement beaucoup à dire. Beaucoup.

Alors laissez-nous faire.

Nous n’avons pas besoin de vous pour nous apprendre à être moraux, et certainement pas à protéger notre pays. C’est pour ça qu’on est là.

Mais si vous n’allez pas aider, comme tant de fois vous êtes restés là et avez vu comment les Juifs ont été massacrés, parce qu’ils sont Juifs, alors au moins n’intervenez pas.

Ne dérangez pas.

Merci,

de tous les citoyens de l’État d’Israël.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *